Lorsqu’on se lance dans un projet de rénovation, on est face à plusieurs sortes de contrats qui varient selon les entrepreneurs. Entre ‘’cost plus’’ et le contrat à coût fixe, on peut vite être perdu. Pour vous aider, on vous explique les avantages et les inconvénients de ces deux types de contrats. Sachez que chez ESPÉ, on vous propose les deux.

Le contrat ‘’Cost-plus’’

 

Un contrat ‘’cost plus’’ est aussi appelé contrat à coûts majorés. Avec ce contrat, le coût annoncé avant le début du chantier n’est pas fixe, voici pourquoi. 

Sur un contrat ‘’cost plus’’, le prix est calculé selon le coût réel des matériaux et de la main-d’œuvre nécessaires au projet de rénovation. 

Le principal avantage de ce type de contrat est la flexibilité. Étant donné que le prix n’est pas fixe, cela laisse une marge de manœuvre pour apporter des modifications au cours de la rénovation. Bien que le contrat ne soit pas fixe, l’entrepreneur se doit de mettre en œuvre tous ses moyens pour réaliser le projet en temps voulu. 

Le contrat ‘’cost plus’’ va davantage être intéressant pour les personnes souhaitant prioriser la qualité du projet au budget. C’est aussi une méthode qui est appréciée des personnes aimant suivre les dépenses au fur et à mesure du projet.

Le contrat forfaitaire ou à coût fixe

 

Ce type de contrat signifie que le coût annoncé au début des travaux est fixe. L’entrepreneur ne peut pas dépasser ce budget, à moins que la portée des tâches change. En effet, les personnes s’engageant sur un contrat forfaitaire ne souhaitent généralement pas apporter de modifications en chantier. Cela leur permet de garder leur projet au coût initialement prévu.

L’entrepreneur doit alors bien respecter le nombre d’heures travaillées sur le projet, car en cas de dépassement, il ne pourra donc pas demander au client une somme supplémentaire (contrairement au ‘’cost plus’’). Cela fonctionne également dans le sens inverse où le client demanderait à baisser le coût fixe si l’entrepreneur met moins de temps à réaliser le projet.

L’avantage du contrat forfaitaire est que si, par exemple, les prix augmentent, le client ne sera pas impacté, car le prix de son contrat est fixe. 

À l’inverse, l’inconvénient est que le client n’a pas la flexibilité de changer d’avis ou de faire des changements aussi facilement en cours de chantier. Cela ne sera pas sans impacter les délais afin de déterminer les coûts avant d’exécuter les tâches.

Le contrat forfaitaire est choisi en majorité par les clients plus anxieux avec leur budget. Pour lancer un projet avec un contrat à coût fixe, il est impératif de faire une soumission. Ce contrat a un côté rassurant, car le prix est fixe.

Pour conclure, chez ESPÉ, on propose à nos clients les deux solutions. Cela leur permet de choisir ce qui leur correspond le mieux. Sachez qu’on favorise tout de même le contrat à coût fixe, car cela minimise l’impact émotionnel qui découle du stress financier. On tient au bien-être de nos clients au cours de leur projet.

Si vous êtes intéressé par notre fonctionnement, n’hésitez pas à demander une consultation pour votre futur projet de rénovation !